Travel Page by Planet Ranger
Free Travel Web Page at planetranger.com
Home search About Advice

Travel Page

A la rencontre de mille sourires

Bonjour a tous ceux qui prennent le temps de venir lire mes impressions de voyage sur ce blog!
En route pour un voyage initiatique de 9 mois, je m'apprete a decouvrir l'Inde du nord et du Sud, en trois mois chacune, le Canada un mois pour terminer enfin par un treck de un mois et demi au Nepal!
Precisons que ce blog n'a pas valeur de reportage exhaustif! Je vous fais partager une vue de l'Inde par mes yeux et mes ressentis, qui ne sont pas universels!
Etant donnee l'immense diversite et richesse de l'Inde, mon experience est une parmi les autres...gardez l'esprit critique!
Je vous laisse decouvrir, n'hesitez pas a ajouter vos commentaires!

Diary Entries

Wednesday, 11 June 2008

Location: Solu Khumbu-Les porteurs, Nepal

Au Solu Khumbu, il faut marcher….

Apres 5 jours bruillants a Ktm, je pars pour la region du Solu Khumbu, ensemble de 3 vallees qui accueillent le parc national de Sagarmatha (Everest).
Il est convenu avec le Dr James que le Dr Tami Kemba Sherpa, responsable de l’hopital de Kunde, m’accueillera pendant un mois dans sa pratique.

L’arrangement a ete fait par telephone, entre les coupures de connexion… telephone satellite!

Je prends donc l’avion pour Lukla (2860m) , bourg d'altitude developpe grace a l’aeroport construit par Sir Edmund Hillary.
En 1953, l’expedition pour l’Everest avait marche 8 jours de plus pour rejoindre cet endroit. Le village est un mélange entre un bourg de montagne, maison de pierres, chemin central pave, lever de bonne heure…
Mais aussi de la vie fashion de Ktm, les petites boutiques qui se succedent les unes aux autres, remplies a craquer de tout le materiel montagnard technique imaginable, la musique qui depote tous ces decibels en milieu d’apres-midi..
Apres 5 a 10 minutes de marche cependant, on se retrouve dans la montagne, la vraie.
Le chemin continue d’etre pave, bien qu’il soit sacrement raide, ce qui, quand il pleut, n’est pas du plus aise!

La montee en direction de Namche Bazaar, que je rejoindrai en 2 jours, commence.
L’unique chemin de cette vallee se deroule a travers les villages successifs (compose parfois d’une maison). IL monte et descend de maniere plutot raide, traverse la large vallee sur des ponts suspendus longs parfois de plus de cent metres…
Le chemin n’est pas facile, irregulier, parseme de grosses caillasses de partout… pas franchement un chemin de la Vanoise, quoi!

Et beaucoup de monde….
Beaucoup de porteurs, surtout!
Les porteurs, toute une histoire…
Apres un mois passé dans les montagnes, je ne m’habitue toujours pas a l’impressionante vision de chaque cargaison qu’ils ont sur leur dos-tete.
La tete bien droite sous la sangle, le dos courbe, ils transportent en sandales plastiques a 0.20euros des livraisons pouvant atteindre jusqu’a 100 kg! Et ce, de Lukla, 2860m, jusqu’au camp de base de l’everest parfois (5550m)!

J’ai commence par fustiger contre les tourists qui leur infligeaient des charges aussi importantes, jusqu’a ce que je me rende compte que c'etait LE moyen de transport de la vallee!
Tout ce qui est autre patates, oignons et choux est achemine de la sorte!
Et croyez moi, les habitants de ces vallees sont riches, on trouve tout a Namche Bazaar! On verra bientot des Iphone, quand le wi-fi sera mis en place! :-)

Quid des yaks, pour ceux qui se souviennent des images du film ‘Himalaya’?
Eh bien on ne leur fait pas confiance, tout simlement.
Les hommes marchent ou montent des anes, mais pas les yaks, consideres comme trop dangereux!
Ils ne transportent que les patates! Qui s’exportent entre les villages de la vallee…le commerce est tres actif dans ces montagnes elevees, c’est vraiment comme si une grosse ville active etait etalees sur le massif, les differents points strategiques separes par plusieurs jours de marche, souvent!

Raisonnement economique a ces hauteurs:
Les hommes sont plus adaptes pour le transport: constants, portent beaucoup et ne sont pas chers; ils sont organises en compagnies, et demandent environ 500 Rp (5 euros) par jour. Le logement et le repas n’est pas fourni par le client.
En travailleur qui veut gagner le plus d’argent possible, les porteurs preferent dormer dehors plutot que de louer une chambre a 50 Rp, et manger deux Dahlbats par jour, au lieu de trois repas comme nous autres. (Le Dahl Bat est le plat de base du coin, compose de riz, de lentilles et de legumes a l’huile).

l'apparence:
Ils gardent les meme vetements pendant toute la duree de leur transport (10 jours) car ca fait moins de poids.et puis, la douche chaude est a 300 Rp au-dela de 3000m!
Du coup, l’arrivee d’un porteur sur le chemin est souvent anticipee…par son odeur! Honnetement, j’ai vu des hommes pas propres dans ma vie ...(qui a ete de garde aux urgences en hiver???)…mais autant “pas propres”, en aussi grand nombre…pas souvent!
Plus tard, j’ai decouvert ce qui leur donnait cette odeur aussi forte…Outre le fait qu’ils ne lavent que tres rarement leurs frusques, ils passent les soirees dans la cuisine, avec l’amie ou simplement la dame qui tient le lodge…le fourneau, qui crache sa fumee, est alimente a la bouse de base sechee et conditionnee en galette…d’ou cette odeur..caracteristique!

Leur seul bien de valeur est leur couteau attaché a la taille, de taille impressionante: les opinels ont petite mine a cote!
Ils font tout avec, pas de probleme!

Et la sante?
Et quand ils se trouvent a 4500m d’altitude, que la nuit ramene les temperatures de -10 degres? Meme raisonnement, voyons!
Du coup, engelures, regulierement.. c’est malin..
Et puis le mal des montagnes, sont-ils au courant? Pas tous, bien sur, car les porteurs ne sont pas les originaires de la vallee. Non non non, les “sherpa” sont les habitants du Solu Kumbhu, les porteurs viennent d’avant Lukla dans la vallee, de la region qui ne beneficie pas autant des retombees financieres des trekkers!
Ils ne respectent donc pas souvent les paliers d’acclimatation, et se retrouvent parfois dans des etats…inquietants!

L'equipement:
A Lukla, le trekker est invite, quand il apercoit l’une des rares pancartes, a equipper son porteur s’il se rend au dela de 3500m, c'est-a-dire pour les ceux qui vont au camp de base;
Doudounes, pantalons, chaussures, lunettes de soleil (glaciers partout) sont a louer pour une misere…

Un toit providentiel
A Macchermo (4500m), villages de 4 lodges, se trouve un centre de secours.
Ils ont bati, accole au batiment, un toit pour les porteurs. Ces derniers peuvent y passer la nuit et faire leur cuisine, pour 30 rp…mais c’est le seul dans la vallee…

On voit aussi, si on est un trekker observateur, des pancartes incitant les clients a ne pas autoriser le portage par les enfants… et oui, on croise des minous de 12 ans, leur canne a la main, et le panier sur le dos…et la aussi, on se sent minable…

Et comment le vivent-ils?
Quand je les salue et engage la conversation, ils sont charmants la plupart du temps, malgre le poids de leur charge:
Un “Namaste Didi!!! (grande soeur, marque de respect)” energique, un grand sourire au levres me repond!
Si on leur demande un peu plus…
“si un jour tu as beson d’un porteur, tiens voici ma carte, ce sera avec plaisir!...Je travaille dur pour que mon fils/ma fille fasse des etudes et surtout pas ce metier-la!”
est la reponse, toujours tres polie, comme les asiatiques peuvent l’etre…





Tuesday, 10 June 2008

Location: Ktm-Les enfants des rues, Nepal

Les enfants des rues, triste poeme.

Sur les trottoirs bordant les grands boulevards fumants, une foule pressee, grouillante.
Entre les passants en sari autant qu’en jean extramoulant taille basse, jeune 'people' aux lunettes fashion, ils apparaissent. Comme une image qui ne se trouve pas a sa place.
Une bande de 6-7 enfants entre 8 et 14 ans.
Discutent vivement.
Leurs habits en lambeaux n’ont plus que la couleur grise sombre de la crasse ; malgre la chaleur, ils portent doudoune, pull, pantalon et bonnet, ce qui suggere que ce sont la tous leurs biens.
Les cheveux dans un etat lamentable (me rapellent les enfants des rues du Caire de mon enfance), ils semblent preoccupes par une question: Chacun de remplir de colle neoprene son sac en plastique bleu usage.
Puis de sniffer.
Tranquille, sur le bord du trottoir, entre roues des motos qui leur passent au ras des sandales, et les passants presses…

L’image diffusee par Sœur Emmanuelle me fait l’effet d’une gifle : je n’en avais pas vu en Inde, les voila ! (j’ai evite Bombai et calcutta, pour ne rien vous cacher)
Comme si l’Inde m’avait donne l’impression que tout le monde prent un peu soin des autres…
La capitale de ces montagnes, qui fait rever tant de monde, qui m’a plusieurs fois rappelle Chamonix par son cote fashion-mountains…abrite aussi ces enfants, dans les rues. Ou plutot, ne leur offre aucun toit !
Ils ramassent les poubelles, nettoient les motos sur les parking de centre commerciaux, mendient surtout....
Et moi qui suis a la recherche d’argent… je me sens … d’un coup … minable.

Le soir, 22h30, Thamel (zone touristique, qui fait plus penser a une caverne d’Ali Baba qu’un quartier de Ktm).
Je rentre a la guest house, il fait noir, bruine et plus grand monde sur la chaussee, depuis 20h30.
J’appercois Darius (anglais, 25 ans au Nepal depuis plusieurs mois) qui discute avec des gamins, que je reconnais du coin.
Il s’est fait voler son telephone portable quelques heures auparavant et est tres attache a sa carte sim, qu’il aimerait bien recuperer.
Il palabre avec les enfants, en cercle autour de lui. Son but est de remonter par eux a un hypothetique (mais certain) marche noir organise et gere par un de leur aine.
Demarche intelligente, mais malheureusement infructueuse.

manque de tendresse, universel:
Je m’assieds et essaie de l’assister dans ses negotiations. Les enfants m’entourent rapidement, moi aussi. Un jeune parmi eux (7 ans). D’abord craintif, s’approche et me prend les mains, cherchant le contact.
Je lui fais une caresse sur les cheveux et le visage, il ecarte mes mains et me fait carrement un calin ! La, je suis surprise ! Du coup je le laisse faire, verifiant que les mains ne soient balladeuses ni vers mon sac, ni vers mes formes… rien de tout ca !
Drole de sentiment : il est agreable de partager autre chose que la mendicite avec ces enfants, mais apres ?
Manque de tendresse criant, tu m'etonnes Simone, vivre dans cette jungle! Je comprends !
Font-ils ca avec tous les touristes ?
La suite me repondra pas l’affirmative : les gosses cherchent les calins aupres des touristes, tout simplement !

Le petit groupe d’enfants autour de nous, nous nous trouvons sur le perron des magasins; assez large pour accueillir a cette heure tardive des motos garees la pour la nuit.
Les enfants tournent (un peu) autour, sans pour autant de maniere inquietante, simplement car la discussion se trouve a cet endroit-la.
Deboule alors de la porte opposee a la moto un 'keke' nepalais bien de marseille, furax parce que les enfants sont autour de son bijou… son arrivee fait l’effet d’une pierre lancee au milieu d’une troupe de pigeons parisiens (en moins gras) : ils deguerpissent en etoile, comme pris en faute.. Darius et moi ne comprenons pas bien l’objet de son tourment, mais bon, du coup, tout le monde degage fissa les amis !

Non seulement les gosses sont pauvres et galerent, mais la communaute autour n’est vraiment pas tendre avec eux, bigre !

Se trouve a Ktm, pres de Durbar square, une association francaise nommee ‘Pomme-Cannelle’, developpee pour ces enfants.
La travaillent des educateurs nepalais, et des volontaires au long terme (francais en general) pour les enfants. L’idee est de les inciter a passer la nuit dans ce centre, en leur donnant a manger, puis de frequenter les ateliers presents, enfin de lacher la colle…
Tout ca est tout de meme bien difficile a mettre en place, d’apres Guilaine, institutrice volontaire pour quelques temps sur place.
Outre le manque de moyens, c’est surtout leurs organisations entre gamins pus ages vis-a-vis des plus jeunes qui est difficile a enrayer…mais petit-a-petit, on arrive a quelque chose, bien sur !

Tuesday, 10 June 2008

Location: Ktm - capitale destructuree, Nepal

Une journee dans la tourmente de Kathmandou

Je parle d’une societe destructuree en me promenant dans Ktm…d’aucuns me suggereront d’argumenter..soit.
Ayant decide avec James, mon ami docteur ici depuis 2 ans, de mon prochain depart pour un dispensaire dans le confin des montagnes, je me mets en quete de mon materiel.
En premier lieu, j’ai besoin d’argent. Comme ma carte de credit francaise (de rechange) a la bonne idee de ne pas fonctionner dans les distributeurs automatiques, je dois me rendre au guichet…d’une banque qui accepte ce genre de transaction…tres bien, partons a la quete.

Premiere banque. Je me place a la suite de la queue de trente personnes compactees comme des sardines, malgre la chaleur..la file sort meme de l’agence.. c’est normal !
Au bout de vingt minutes, j’ai quand meme un doute. Je parviens a accrocher le regard d’une hotesse (enfin), qui me repond : « no ma’ame, no possible, go to this bank ».

Commence alors la decouvert d’une societe bien moins organisee que celle que je viens de quitter, l’Inde (eh oui Meisha, c’est possible !).
Outre le fait qu’ils ont du mal a ecouter jusqu’au bout la requete, ils donnent n’importe quelle reponse! Impossible d’avoir deux donnees concordantes de deux personnes differentes !
Quand ils semblent avoir une adresse, accrochez vous pour avoir des explications tangibles ! Impossible de definir meme le cote de la route sur lequel je trouverai l’office ! Pire qu’en Inde, je n’ai jamais vu ca !
Je cherche alors dans les multiples banques qui entourent la premiere investie.
Elles sont toutes plus bondees les unes que les autres, il faut s’imposer pour avoir un interlocuteur en moins de 20 minutes, puis ensuite pour se faire comprendre…

Je rentre dans ma 7eme banque (l’epuisment commence a poindre, je pense a sortir un joker de ma trousse de secours…), ecoute patiemment les conseils de au moins 4 personnes differentes, arrive enfin dans le bureau d’un charmant banquier, jeune, propre, qui sent bon, parlant parfaitement anglais. Son bureau miteux est garde par une jeune nepalaise en robe rouge (matrix, quand tu nous tiens) qui reste calme…bigre, eux sont les perles tant cherchees !

Au final, je ressors avec le numero de telephone du-dit banquier qui se propose de me faire visiter toute la ville (bien sur, pourquoi pas), mais une mauvaise adresse de banque…
3h apres avoir commence a chercher, j’atterris dans la bonne, par je ne sais quelle action du saint esprit…
Au comptoir, on me dit : « oui ma’ame, quel montant desirez-vous ?
- aucune taxe de transaction ?
- aucune ma’ame,
- tout l’argent que je veux ?
- en effet, ma’ame,
- youpi ! heu nom, je voulais dire… 35 000 svp ! »
Et voila !

Le constraste entre le sac de nœud sur la chaussee et la simplicite de l’operation…m’a bien fait rire !
Car quand on ressort, le chaos de la rue vous happe de nouveau !

Le traffic est insupportable : Tres peu de motos, majoritairement des voitures (taxi pour 95%), des bus, mini-bus et micro-bus (je suis fans de ces derniers car roulent a l’electricite et sont silencieux ). Les vehicules ne se mouvent pas tels une riviere massive, comme en inde, ou on peut prevoir les deviations.
Les chauffeurs, (ou chauffards) roulent tres vite sur les grands boulevards comme dans les petites rues commercantes, sont imprevisibles, tant sur leurs freinages que sur leurs trajectoires ni leur vitesse !
Pour vous dire, en marchant tranquillement dans thamel, bien calee a gauche, je me suis fait shooter la main droite, le telephone portable qui s’y trouvait s’est retrouve de l’autre cote de la rue ! Ah j’l’aurais tape, le chauffard !
Ils ne respectent absolument pas le « Au Nepal, on roule a gauche » ; pour palier a ca, le gouvernement a achete des bloc des beton style ‘pour les travaux autoroutiers francais’ et a voulu les peindre en peinture fluo…ils ont achete la colle aux indiens, en masse, et se sont rendu compte, une fois que tous les plots etaient peinturlures…que la peinture n’etait pas reflechissante, ce qui lui enlevait tout son interet !
Mais depuis, on peut voir que ces plots sont deplaces sur la chaussee, ou carrement defonces, … j’imagine l’etat du vehicule et des passagers lorsque j’en croise un !

Un petit mot sur le klaxon : J’EN PEUX PLUS !
La ville est etroite, les murs reflechissent les sons comme nulle part ailleurs, et eux s’expriment par le seul klaxon strident qui detruit nos pauvres cellules ciliees de notre oreille interne ! des fois la batte de base-ball me semble une tentation tellement delictueuse…


Previous Diary Entries

Choose a date from the menu below to view older diary entries in a new window.

Photos - Click Below

Leave a Message

Name:

Email (optional):

Message:

Travelling Soon?

Get Your own Planet Ranger Travel Page. Click Here


Recent Messages

From Ana
Rah lalala!!!! T'imagine même pas comme je marches avec toi en lisant tes mots (surtout que sans CES mots, j'aurais les MAUX de pédiatrie a pprendre, et ca m'enchante pas du tout!)!!! Un jours, je tenterais l'autre coté de la barrière...ca a l'air simpa aussi!!!!J'espere que tu va bien, la miss...
A tres vite!
Bises
Response: oh que opui, je pense que tu pqsserqs de lùqutre cote del q bqrriere, et tu en seras enchantee!
Bises a toi!
From JFU
Je trouve que l'Everest ressembe à la grande croix de Belledonne. Enfin presque....
A force de te suivre en Inde j'y retourne en aout Ladakh, zanskar, cachemire.
A bientôt JF
Response: quel medisant1
Tout ca parce que tu es jaloux! L'everest, il a la classe international, mon cher, d'ailleurs il n'y a qu'a voir le nombre de gens qui s'y rendent (250 par an) malgre le prix et le temps que cela demande! !
From jef
A quand la suite des aventures au Népal ? A croire qu'il existe encore des coins sans internet. Pourtant je suis sur que les chinois ont monté le net sur Chomolunga avec la flamme olympique. Si tu compares l'hymalaya et belledonne souviens toi de l'adage : "smal is beautifull".
Marc nous a ressorti ses diapos de namché bazar, le plus épique c'était encore le projecteur de diapos. Tu sais quand une diapo sur deux est à l'envers et quel'autre coince dans le panier. In fine c'est l'ampoule qui a chauffé... Refais nous un stock de photos.
bises JF
Response: elles arrivent, les aventures,elles arrivent en courant!
encore qq jours de patience!
Et pour les photos, te fais pas de bile, soiree "moderne" mixee a l'ancienne assuree pour comparer tout ca!
autour d'une assiette de momos au fromage, bien evidemment!
From Francesc
Salut ma chouquette!!

Je me faisais un peu chier au boulot et j'ai pense a toi :-) Mais quelle vie que tu portes! Vraiment classe. J'espere que tout roule et que tu t-amuses bien au Nepal!

Grosses bises catalanes avec un petit accent nicois :P
Response: Ah mon Chouquet intergalactique!
J'espere bien te montrer ca sur un video de mouton par exemple...les photos, une bonne biere et un Jamon bien de chez toi!
A tres vite!
From Danielle G
Ca y est , je me lance... Bravo Marie pour ta constance à nous décrire ta merveilleuse expérience de TDM quel plaisir de te suivre à travers ta prose très imagée , on s'y croirait ! nous voila bien préparés pour notre départ en Inde en janvier prochain ! reçois plein de sourirs de notre part Danielle
Response: Ravie de vous y preparer, du mieux que je peux!
Pour la constance...la prose va revenir...pas de soucis, juste d ela patienec, promis! Merci pour vos encouragements!
From Ana
Héhéhé.... Je vois que la culture du Nord te charme autant que moi!!!! Ca fait plaiz de lire tout ça! Collectionnes en plein des mirettes, tu va devoir TOUT me racconter!

Bises
(Et si tu croise SS. Dalaï Lama, on ne sais jamais en ce moment.....passe lui le bonjour pour moi:) )
Response: ca marche je lui tape un becot de ta part!
Et t'as raison, je ne cesse de penser a to, en vivant cette athmosphere de l'Himalaya!
From bruno
Tu nous berce Marie !...Tes récits sont super. Mais tu les espaces de façon à ce que l'on assimile peinard. Tu les envoie au rythme d'antan ...Comme lorsque les reporters d'un journal envoyaient leur papiers par télégrammes. Michel Strogoff de Jules Vernes tu te souviens ?
Tontonton bru
Response: Bon ca va ca va...d'acoord, j'essaie de les envoyer regulierement....mais jules verne avait un cetains nombre de fans, rapelle-toi!
T'inquiete, je compte bien que tu fasses beaux reves grace a moi, bientot, cher tonton!
From jef
enfin la suite de ton périple je commencais à trouver letemps long. Si tu veux plus exotiqueque tes tribulations en inde, je 'tinvite à une réunion de copropiété !!!
bises JF
vendredi je pars faire le dôme des miages.... peut être avec marc et marie
Response: tu fais des reunions de coproprietes aux domes de miages, toi maintenant?
creee un blog, ca a des chances depoter! ;-)
et profitez bien de la neige et tout les gens!
From olivier
salut la marie, c olivier(parthiot) ton cousin eloigné! j'ai eu ton blog de bruno andrier qui est passé aujourd'hui a saint marcellin et va dormir dans la soirée chez tes parents .Je vois que ta vie est fort interressante! j'adores tes chroniques en tout cas, lol, moi en tout cas j'essaye de m'accrocher meme si je parfois je culpabilise de ne passer assez bosser, mais en esperant un jour etre a ta place!! Donc voila de bref nouvelle de la france, si tu veux qu'on reste en contact envoie moi un mail!
voila en tout cas profite bien de ton sejour et pi moi je passerai de temps en temps sur le blog pour voir ou tu en es. voila voila ciao cousine et a bientot j'espere
Response: vas Oliv, donne tout, le concours eest bientot, il ouvre a tellement de choses, et puis tu peux y arriver! je pense a toi, la medecine, ca vous gagne, surtout quand on voit ce qu'on peut en faire ensuite dans toutes ces regions! JE suis deja au Nepal... et compte y revenir quand j'aurais mon diplome !
Courage!
From Annick
Merci de cette "chronique des amoureux".
Depuis notre retour je lis beaucoup,repos oblige...,des livres sur ce "sous continent" et je viens de dévorer un livre que tu devrais te procurer: "L'Inde impudique des Maharajahs" de Vitold de Golish. Il est vrai que cela a été écrit en 1973, mais il y a encore pas mal de traditions que l'on a retrouvées lors de notre court séjour. Après les discussions que nous avons pu avoir avec des indiens,vendeurs , chauffeurs, guides indiens francophones , une ils n'est pas souhaitable que l'"évolution" selon nos "normes européennes" soient trop rapides car que leur restera-t-il ? Selon la philosophe S.Weil, qui a beaucoup étudié les dégats occasionnés sur l'esprit humain par le déracinement, l'homme a besoin des repères du passé pour se construire....
Bonne route Marie et bises de ton tonton et ta tata.
Response: merci pour ce conseil... je m'attelle a sa lecture quand je rentre en France! et je suis pas mal d'accord pour le coup de l'evolution douce.. ce'st une question complexe que la mondialisation!
From Ana
Hé bé.....je comprends pas pourquoi y'a aucun de leur film a canne!
Bises
Response: pourquoi, c'est trop different?
C'est sur que ca ne ressemble pas beaucoup a elephant!
From la mama
ON VEUT la suite des laQuel thriller!Un vrai scenario bollywood!
Response: pire...c'est la vraie vie !
Franchement, ...c'est ouf!
D'artagnan n'est pas loin!
From "Tonton" Bernard
Il fait bon lire ton carnet qui fleure l'humour, l' enthousiasme de la découverte, rappelant avec nostalgie mes nombreux voyages ( le 1er en 1968 ) en Indes, Delhi et la Taj Mahal ; Bombay , Bénares, Goa ..... de durées trop courtes suscitant l'émotion devant ces mondes si différents qui souvent nous paraissent si proches .
Merci pour tes récits généreux par leur contenu et par l'esprit qui les anime Très affectueusement .
Response: eh behm ca c'est un commentaire qui fait chaud au coeur! Merci tontonm il ne me reste plus qu'a tenter de continuer dans la bonne direction, et qui sait, peut etre m'ameliorer?
A bientot!
From ton bro
ah ben j'ai meme pas eu le tps de lire tes news news. But Just to say hello to u.

Here it's 42 degree..., I'm walking without shoes and without shirt in the middle of melbourne and the people dont snob me. I love australia !!! It wont be like that when I'll be back to my dear country

Take care soeurette
Response: yo my bro!
eh ben voila, c comme ca que j'imagine les frangins,,,tout va bien, je vois que le moral des treoupes est au plus haut!tout comme le parapente, qui te fais planer sur la terre de feu!
Take care toi aussi, les scorpions sont parfois venimeux! En tout cas ici!
From Moi
Trop bien les textes! Bon je vois que tu ne t'ennuis pas à Pondi, les copines, copains.. c'est qui d'ailleurs, d'où ils viennent!? ;)
Huumm le chocolat. Mais au sommet de la Croix de Belledonne c'est encore meilleur... surtout s'il fait beau (tiens comme en ce moment)
info:Astuce is not to be... :(
Bizzz
Response: j'aime bien les posts laisses par "moi", au moins on situe tout de suite l'expediteur...
Toutes mes condoleances pour Astuce, qui aura fait un bon bout de chemin avec la petite famille! j'irais faire une pooja au te;ple pour lui!
From grand pa
Jef n'ose pas te le redire, mais le PUY Gris avec une poudreuse de 40 cm. et un soleil frais et ensorcelant, ça vous remets le bonhomme en état.....
Bravo pour tes récits... j'ai l'impression qu'assister à des rencontres pendant lesquelles on ne comprends pas le langage de conversation, c'est un exercice à ne pas faire durer trop longtemps....Crois en ma vieille expérience....
Response: ah les salauds, la neige est revenue! Nous c la pluis et ca ne remet pas du tout une ville comme Pondi en etat! Quelle catastrophe! C'est comme si on etait en campigne! tout qui tombe a l'eau! C'est le cas de le dire, vu la quantite! La mousson est en avance!
From Anneso
Du culot, encore du culot,
bravo! et vive toi!
il paraît que les voyages forment la jeunesse,
alors pour une jeunesse en forme, voyageons!
et tu nous fais là une belle démonstration
PSFD
Response: t'as raison, voyage et rejoins moi aussi tot que possible! PSFD beautee!
From Annick
Marie bonjour , merci pour ton blog .
Dans ton expérience auprès des lèpreux , entends tu parler de l'asso Raoul Follereau? en bien ou en mal ??car j'ai des interrogations sur cette asso ???
Merci d'avance.
Je me souviens que le premier malade que j'ai eu à examiner à Namakia, notre brousse malgache, était un malade avec une zone d'anesthésie...c'étatit bien une lèpre.
A Tananarive nous allions avec les enfants dans une lèproserie pour la fête de Noël ; ils donnaient une petit spectacle.Les enfants en rentraient toujours marqués.
Bises Marie et à bientôt.
Ta tata
Response: Coucou la Tata Annick !
Alors bien rentree de ce beau pays qui est encore le mien pour quelques semaines?
Je me renseigne pour l'asso Raoul Follereau, pas encore entendu parler...mais en parle dans un prochain post, promis! (dans la mesure de mes connaisances, bien entendu! ;-))
From Léo
Salut Marie !!!

Petit coucou au passage... après une superbe séance photo sur l'Inde.
Je retourne bosser

Gros bisous et à bientôt

Léo
Response: vivent les amis fideles!
bisoux et ....a dans quelques mois!
From
Les vieux se mettent au blogue ; c'est pas une blague! Les jeunes voguent sans vagues mais laissent un sillage de souvenirs qui font rêver les premiers , nostalgiques du pays de Ganèche et de celui des vastes arpents de neige.
Bravo pour ce carnet de voyage en temps réel pour son contenu, son style, son enthousiasme généreux. Quelle bouffée d'air frais!
Merci , très affectueusement,
Response: ca c de la prose pour fair ede la bonne pub...ravie que ca te plaise, tonton!
bises
From nan
en te lisant, tu me transmets ta boulimie de la vie!! en deux mns je fais ainsi le plein de couleurs de gaietés , d'étonnements et de spontaneité. c'est comme si j'étais sur un tapis volant que je ne peux controler ! coktail intensif d'émotions! a moi qui ai peur du vide!! alalasacrée marie! bisous!
From jef
Cherche deux touristes égarrés entre Chennai et Cochin.
Amitiés JF

PS : Ne revennez pas sarko déconne de plus en plus.
Response: oups, c'est peut etre eux que j'ai par megarde renvoyes ?? cours skier en montagne, la poudreuse va te faire oublier les yeux en amande qui semble faire tourner la boule a Nicolas!
From jef
J'attends fébrilement des nouvelles de tes deux nouveaux compagnons de voyage.Pas de Chicha pour exu enfn pas tou de suite!

Depuis une semaine impossible de se connecter ?

Ici je passe mon temps entre la vallée blanche et les randos sous le soleil et plein de neige.

bises à tous JF
Response: jef, tu es vraiment un c....
merci puor ces nouvelles fraiches, dans notre environnement chaud et humide...
des nouvelles bientot, enfin, le site refonctionne!
bises!
From ToF
Merci Mona ma cousine de demander des ragots...
On veut des ragots, des ragots!! Bisous Ma Soeur et bon retour en Inde avec les parents.
Bises
Response: euh...les ragots on va voir, ou alors en prive...oh les jeunes, on est pas au salon de BM ici!
@ pluche!
From mona
Alors, tu as une petite fille ? Claire ? et le guide, c'est ton copain. Bref, un peu de ragots Marie, car des photos du Quebec il y en a un paquet sur internet ! c'est toi qui nous intéresse.
à +
Response: bon d'accord, je vais faire un effort...mais ca commence par devor me faire prendre en photo par les gens ! et j'aime pas ca moi! je vais essayer pour toi
Et puis les ragots, je te les arconterai en prive, la je peux pas tout mettre, quand meme! ;-)
@+