Menu

Previous entry Next entry

Fran’s Travel Diary

Tuesday, 25 Feb 2003

Location: Kathmandu, Nepal

MapProsper, Youpla boum

Et oui vous croyez tous que je suis parti a la recherche de la cite perdue, et non je suis encore a Kathmandu!

J'avais mentionne l'organisation Nepalaise, et pour cause. Laissez moi vous conter ce petit week end fort bien passe.

Cette histoire commence samedi matin, 7am. Le reveil sonne et fanfan est frais comme un gardon, du moins limite parce que la veille a ete bien arrosee avec mes amis canadiens, Guy et Josee Anne.
Apres un petit dej de trekkeur, c'est a dire muesli, pain tibetain et milk tea, let's go for Balaju.
Je catch un taxi qui m'emmene jusqu'a la gare routiere, puisque je ne trouve pas un seul taxi assez honnete pour me conduire au temple sans payer une fortune. Notez d'ailleurs que c'est la meme gare que celle dont je suis parti pour le trek, rehiterant le meme scenario dont j'avais fait l'objet...
Le chauffeur de taxi me propose tres cordialement de m'accompagner au guichet puisque toutes les indications sont ecrites en Nepalais. Plutot cool coco! Arrive la, je le vois discuter 5 mn avec le guichetier, puis il tire la grimace. Revenant vers moi, il me dit "voit avec lui, il te diras ce qu'il faut faire", puis s'eclipse bien rapidement.
Le guichetier, ce gentilhomme, m'a fait economiser 4 fois la mise puisque le taxi driver a cherche a prendre sa comm sur le ticket de bus! Merci mon bonhomme!

Et nous voila parti vers Balaju pour une petite heure de bus, il est alors 8.30pm. La brume regne sur Kathmandu, comme tous les matins, et le soleil se leve progressivement, un reveil des plus agreable, berce par les klaxons et coups de patins du bus.
Drop down a Balaju, et une bonne demie heure de marche pour monter jusqu'a Ocho center, ce fameux temple.

Le decor et l'environnement sont somptueux. Le soleil perce tout juste le nuage de brume et de poussiere qui etouffe Kathmandu et la vue se degage un peu plus chaque instant, offrant un panorama sans pareil sur les toits de Kathmandu. Stoique et contemplatif sont les adjectifs qui decrivent parfaitement mon attitude a la vue de cette image.
J'arrive au centre et un lama me guide vers une chambre ou je peux y poser mon sac. Je suis ensuite dirige par un master (dans les grandes lignes un lama qui apres des annees enseigne la religion Buddhist aux lamas), qui me conduit sur une session de meditation et discussion.
Ceci consiste en la diction par le master de "mantras", prieres Buddhists, celles ci traduites en anglais, pendant laquelle tu es invite a la meditation, puis en petits groupes, a en discuter avec gens de toutes origines culturelles et religieuses. Il s'avere que je suis le seul etranger, parmi Nepalais et Lamas Tibetains, mais la discussion se poursuit en anglais. Very kind of you guys, many thanks!
Deux heures d'enrichissement collectif et personnel au travers de points de vues tres diverses et qui me font encore reflechir.

Apres cette session, une courte pause pendant laquelle on m'informe que toutes les autres sessions du week end vont se poursuivre en tibetain. Vert! je ne vais donc rien piger, et perdre 90% de ce qui rendait l'echange possible, l'anglais!
Une courte reflexion et je reprends mon sac. Chemin inverse et je saute dans un bus pour rejoindre Kathmandu. Pas question de rester la pendant trois jours. Je decide donc, arrive a la gare routiere de reprendre un car pour aller au Parc National de Chitwan, la plus grande reserve naturelle du pays en matiere d'oiseaux migrateurs, crocodiles de toutes especes, Rhinos unicorne et petit tour d'elephant. Ca sonne pas mal du tout.
Me voila partit donc pour 6h de car, meme topo sur le comfort, mais peu importe. Plus nous nous dirigeons vers le sud et plus la temperature augmente, ca change de la montagne!

Arrive a la ville indiquee sur mon ticket, bref la ou y faut que je change parce que je ne me souviens plus le nom, je saute du car. Le truc, c'est que je ne connais pas le nom de la ville ou je vais. Tout ce que je sais, c'est que je veux aller au parc voir les Rhinos! Un papy en Rickshaw (velo taxi) me propose de m'emmener dans cette ville appele Sauraha, situe a 16km de la. T'es gentil, mais ca risque de prendre 3h en velo, donc je ratrappe un autre bus sous les conseils d'un jeune nepalais. Arrive dans le bus, je ne me souviens deja plus de la ou je m'arrete, mais je me dis que le pseudo controleur me dira bien quand je dois arreter, d'autant que je suis reste debout, pensant que 16 Km en bus, ca devrait etre vite fait.
Finalement, je tape la discute avec un couple de Nepalais et une heure et demie s'est ecoulee. L'arret, j'ai vraiment du passer devant!

De la, je rechange de bus et je demande l'entree du parc. Quelqu'un reussi enfin a me ressortir le nom du bled, que je note ce coup ci, hey pas deux fois qd meme!
Plus on roule et plus je me rends compte que nous faisons tout le chemin inverse. Nice one. Merci aux gars du premier bus de m'avoir dit ou je devais stopper!
J'arrive enfin a bon port et assailli par les rickshaws qui veulent me vendre leur lodge, toutes moins cheres les unes que les autres. Je me laisse guider par le plus offrant. Arrive a la lodge, je me fais siffler, me retourne et je tombe nez a nez avec Guy et Josee Anne. La crise de rire, le hasard fait bien les choses! Qui l'eut cru, apres tout ce trajet de tomber sur eux sans meme s'etre concerte!

Le temps d'organiser le trip safari du lendemain, diner, et je tombe dans les bras de Morphee. J'ai perdu 3 h dans les transports pour un total sur la journee de 10h30 de bus, un peu casse je dois dire.


Dimanche
Reveil 5am, ca fait mal, mais il fait chaud des le matin, ca change, et ca fait du bien. Depart avec Guy, Josee Anne et un Israelien qui s'est joint a nous, et qu'il a fallu reveille pour partir a l'heure.
Marche matinale jusqu'au lac, et c'est parti pour une heure de pyrogue. Pyrogue qui d'ailleurs n'est pas plus qu'un tronc d'arbre creuse. Marrant, mais vraiment pas rassure parce que la ligne de flottaison est a 2 phalanges du bord et ca balance franchement.
On se destresse et nous apercevons quelques crocos, puis des oiseaux qui se mettent a chanter au fur et a mesure que le soleil se leve. La luminosite est vraiment sublime, des couleurs rouges et ocres, dans un univers de paix et de silence. Seuls les animaux sont maitres dans cette etendue immense. Nous sommes a 300m d'altitude et le ciel tellement clair nous permet de contempler les cimes enneiges des Everests au loin. Rien a dire! C'est une journee qui commence pour le mieux.

Apres la pyrogue nous atterissons avec nos 2 guides dans la jungle, ou le sens de l'orientation est alors HS, des herbes plus hautes que moi, et un soleil qui cogne deja severe.
Une marche assez eprouvante, tu joues l'equilibriste sur des troncs d'arbre pour traverser la riviere, manque de bol je glisse, et plouf, la crise de rire. Je ressors trempe mais peu importe, il fait 25C a 10am, ca va secher vite fait.
La matinee est consacree aux oiseaux, singes et crocos puisque les rhinos dorment tous.
Dejeuner a l'ancienne. Riz et pain tibetain au milieu de la foret, et nous repartons vers le lac. Arret brutal. Une mere rhinos sort des fourres avec son petit. Elle nous fixe version pas gentille du tout, et si ca charge, il va falloir courir. On est a 20m d'un bestiaux qui ne voit rien, qui pese la bagatelle d'une tonne et demie, et qu'a plutot tendance a charger pour un rien.
Elle se dirige d'un pas lent et non chalant vers nous. Juste le temps de grimper dans les arbres silencieusement si on ne veux pas se faire embrocher. Moment trop marrant d'ailleurs puisque l'Israelien a failli glisser, et s'est vraiment fait super peur.

En fin d'apres midi, ce sont 4 rhinos qui sont venus se baigner a la riviere, nous offrant un spectacle vraiment hors du commun et tres attrayant que nous contemplons les yeux grands ouverts.

Nous rejoignons la lodge apres une journee bien arrassante, puisque nous avons qd meme marche pres de 20Km. Un peu de repos, et diner avec mes Quebecois au bord du lac et a la lampe tempete, Happy Hour jusqu'a minuit, ils sont commercants ces Nepalais!

Hier a ete une journee bien crevante. 7h de bus pour rejoindre Kathmandu, sous un bon 33C, on va pas se plaindre, mais ca calme. D'autant que dans les montees, le bus allait tellement lentement qu'on aurait pu descendre pour pousser. Nous arrivons enfin a la capitale, et on trace direct a l'agence pour prendre les instructions du depart mardi matin.
C'est le meme topo que Vendredi dernier. Le gars nous fait asseoir, et nous explique que du aux conditions meteo, nous ne partirons que samedi prochain au matin. Josee Anne perd son calme, tout comme moi d'ailleurs. Ca lui a mis un peu la pression, mais apres quelques coups de fil, nous apprenons que la route sera degagee mardi. Un peu de temps pour les visas et on s'en va samedi matin.

En resume, un week end vraiment super marrant, mais qui aurait pu se prolonger de quelques jours si le gars de l'agence avait ete plus prevoyant. C'est un peu de notre faute aussi, on aurait du appeler avant de rentrer!
Du coup, nous sommes encore a Kathmandu aujourd'hui, mais je pense partir pour 3 jours dans les montagnes du Langtang et rentrer vendredi soir.
Je serai donc connecte vendredi a 12h heure anglaise et 13h heure francaise. Avis a ceux qui le seront aussi.

D'ici la portez vous bien et prenez soin de vous. Pas trop de boulot et a tres bientot. Gros bisous a tous

Fran