Menu

Previous entry Next entry

Fran’s Travel Diary

Thursday, 19 Sep 2019

Location: Lapu Lapu - Cebu, Philippines

MapDeuxième tranche de vie : Quand c’est trop facile, c’est pas marrant… et nous on aime rire...

Lorsque les volontaires en place sont partis, nous avons donc pris en main nos deux missions. Je vous pose le décor :

- Gwen est en charge du programme ORIGIN, dans la prison de Lapu Lapu. Un tout nouveau bâtiment au cœur même de la prison vient d’être inauguré, offrant 5 salles de training pour la formation LP4Y.
En place pour l’instant, une équipe de 15 jeunes détenus faisant parti du programme en place, des groupes de « star » (détenus toujours en place mais ayant déjà fini le programme). Mettez le tout dans une prison de 2600 détenus, et ça vous donne une idée du contexte. Objectif de la mission : Développer les partenariats et les modules sur la semaine afin de pouvoir intégrer 800 détenus par semaine en formation. L’ambition fait bien partie du package !

- Pour ma part, ma mission intitulée BNB4CHANGE consiste à réhabiliter le bâtiment accolé à notre logement sur Gun-Ob, pour en faire un mini-hôtel de 3 chambres avec salle de douche, une cour intérieure « cosy and lounge », une cuisine ouverte, un salon d’extérieur, et toutes les commodités annexes. On part des murs et du toit.
J’ai les mains libres, à moi d’en faire un maximum avec les jeunes, mais je dois également trouver un entrepreneur à qui je vais confier une partie du chantier pour m’aider à avancer. J’ai en place une équipe de 17 jeunes, motivés pour bon nombre, mais j’ai pas encore testé leurs aptitudes en bâtiment pour savoir ce qu’on peut faire ensemble. On s’adapte de toutes façons ! L’objectif LP4Y, ce serait d’ouvrir pour les vacances de Noël.

Les enfants de leur côté ont intégré leurs classes respectives. Le programme scolaire est sensiblement différent, et on tente de comprendre comment ça fonctionne. Les devoirs à la maison sont bien présents (dommage, ca change pas !)

Maintenant que le décor est posé, ceux qui nous connaissent savent qu’on est pas du genre à se laisser intimider par des objectifs ambitieux ! Même pas mal, même pas peur, on a pris le package à bras le corps et on a tapé dedans ! La première semaine solo a donc été musclée, afin d’allier compréhension du terrain, auto-adaptation aux méthodes en place, prise de contact avec les jeunes et gestion de la famille. Le bilan est très positif à chaud, et nous avons été très surpris par l’aptitude des jeunes à se plonger dans les activités. Les photos en témoignent, ils sont capables de faire des merveilles, même sans aucune compétence au départ en la matière. Ce que l’on a légèrement négligé avec Gwen, c’est le gouffre émotionnel et énergétique qui vient puiser dans notre fatigue de fond.

Nous passons ensuite un magnifique week-end chez un couple de potes (David et Lynn) qui habitent dans la jungle, sur les hauteurs de Cebu. Magnifique bâtisse que David construit de ses mains. Boulanger français et compagnon du Tour de France, le courant passe direct. Week-end au top, si ce n’est que Gwen présente des signes de fièvre et quelques vertiges qui laissent dubitatifs. La semaine reprend, et l’état de Gwen ne s’améliore pas.

Le Mardi, c’est prise de sang, et l’hôpital lui offre un séjour d’une semaine obligatoire : Madame a choppé la DENGUE !
Docteur, c’est quoi La DENGUE ? Alors la DENGUE, c’est un virus transmis par piqûre de moustique. C’est comme une grosse grippe vénère qui dure 6 jours, avec des pics de température à 40°C, aucun appétit, et qui te flingue tes plaquettes, et tes globules blancs et rouges. A l’issu des 6 jours pour stopper la fièvre, il te faut encore une semaine de récup pour retrouver la patate.
Bon, ben Gwen est dans les choux, et je jongle du coup entre nos deux programmes et les enfants pour couvrir. Tout roule, pas de soucis, pas le choix de toutes façons !!!
Les deux semaines suivent leur cours, et Nita, notre nounou, est une perle et nous aide tous les jours. Gwen est sortie il y une grosse semaine et a bien récupéré !

Vendredi dernier, la fièvre me gagne. Je finis au fond du lit, et je commence à comprendre que le même sort m’attend… Dimanche dernier, direction l’hosto, mais accompagné de Gaston qui a les mêmes symptômes….
Bilan des courses aujourd’hui : on est Jeudi 19 Septembre et on est en collocation à 3 avec Gaston et Gisèle dans la même chambre. Anouk est la seule rescapée, et j’espère qu’elle le restera !

Cette intégration aux Philippines aurait pu être un peu plus fluide, c’est vrai. Néanmoins, nous sommes toujours partisans de croire que la Providence fait bien les choses. Cette épisode de dengue nous oblige à appuyer sur pause et à recentrer sur les fondamentaux de la mission dans son ensemble. Partir à fond, on sait faire, et on l’a fait une fois encore, mais l’expérience nous montre très clairement que si on ne prend pas soin de soi, on s’épuise et on devient vulnérable.

Pour conclure, tout le monde se remet, on devrait sortir d’ici deux jours j’espère. Gwen a déjà repris à la prison, et Anouk gère avec une maturité sans cesse hallucinante ! On pense bien à vous !!!
La suite au prochain épisode…

Clin d’œil de la semaine : L’imprévu, c’est un peu comme un panel d’épices dans du riz blanc. Au départ, tu sais pas bien ce que ca va donner, mais plus tu te laisses tenter, plus tu y prends goût et plus ça devient finalement l’ingrédient de ton quotidien que tu cherches à côtoyer pour accroitre ton ouverture d’esprit ! Faudrait vraiment être dengue pour perdre le sourire dans cette aventure!!!!